-

Les « têtes chercheuses »
du général Challe

     
Les "Têtes chercheuses"    
     
   
 

Baptême du feu
Danger, mines
Le djoundi solitaire
Déserter ou mourir
Une blessure bénigne
Récits, anecdotes > Suite

   
   
  Le bilan des opérations
Le temps de la haine
Le temps de l’espoir
   
   
  Pour commander    
   
 

Commander
Quelques liens
Contactez nous
Envoyez ce site à un ami

Ajouter à mes favoris
Ma page d'accueil
Infos légales
Accueil - Home

   
 

le temps de la haine
 
Une mission non traditionnelle

 Avec le recul du temps, il convient de s’interroger sur la question de savoir comment, à l’heure de l’indépendance algérienne, de telles haines se sont révélées, de tels crimes ont été commis et de tenter d’avancer quelques explications.

Dès 1954, les conditions étaient déjà créées pour qu’une issue modérée et raisonnable de ce conflit devienne très vite introuvable.

En outre, les dirigeants du F.L.N., qui étaient extrêmement déterminés, n’hésitèrent pas à avoir recours à tous les moyens pour parvenir à leurs fins.

La mission de l’armée française n’était pas de la même nature que celles qui sont traditionnellement confiées à des militaires…

Mais le métier du militaire ordinaire, qui est de faire la guerre et non la police, lui permet rarement de faire de la philosophie ; le respect, sans discussion, de la hiérarchie et des règlements, qui est la force principale des armées comme chacun sait, entraîne inévitablement une certaine rigidité dans les comportements et c’est pourquoi la mise en œuvre d’un plan trop subtil ne pouvait que se heurter à des difficultés...
Suite > Commander le livre ci-dessous...

 
 Commander
 
 

   

Retour        Top

 

2005- © commandos-algerie.com