-

Les « têtes chercheuses »
du général Challe

     
Les "Têtes chercheuses"    
     
   
 

Baptême du feu
Danger, mines
Le djoundi solitaire
Déserter ou mourir
Une blessure bénigne
Récits, anecdotes > Suite

   
   
  Le bilan des opérations
Le temps de la haine
Le temps de l’espoir
   
   
  Pour commander    
   
 

Commander
Quelques liens
Contactez nous
Envoyez ce site à un ami

Ajouter à mes favoris
Ma page d'accueil
Infos légales
Accueil - Home

   
 

le bilan des opérations
 
Pas de bilan précis

En Algérie, les commandos de chasse n’avaient pas pour vocation première, de « faire des bilans ».

Leur rôle était de surveiller, collecter des informations utiles, transmettre celles-ci à l’échelon du Bataillon ou du Régiment, afin de permettre aux unités de choc de réaliser les opérations d’envergure.

Certes, les commandos de chasse pouvaient exploiter eux-mêmes les informations relatives aux groupes armés d’importance présumée limitée, qu’ils pouvaient traiter avec un maximum de chances de succès et un risque minimum de pertes ; en revanche, pour les unités de l’ALN plus conséquentes, ils ne devaient rechercher l’accrochage que pour tenter de fixer l’adversaire en attendant un appui et des renforts aériens…

Il ne peut être dressé de bilan précis et global de l’action de ces petites unités, « têtes chercheuses » au service des troupes de choc... Suite > Commander le livre ci-dessous...

 
 Commander
 
 

   

Retour        Top

 

2005- © commandos-algerie.com