-

Les « têtes chercheuses »
du général Challe

     
Les "Têtes chercheuses"    
     
   
 

Baptême du feu
Danger, mines
Le djoundi solitaire
Déserter ou mourir
Une blessure bénigne
Récits, anecdotes > Suite

   
   
  Le bilan des opérations
Le temps de la haine
Le temps de l’espoir
   
   
  Pour commander    
   
 

Commander
Quelques liens
Contactez nous
Envoyez ce site à un ami

Ajouter à mes favoris
Ma page d'accueil
Infos légales
Accueil - Home

   
 

récits de combats et anecdotes
 
Août 1960 - baptême du feu :
Le 22 Août 1960 - Venant de Philippeville, après des heures de route et de pistes parcourues en half-track, j’arrivai à la mechta Taoulili, minuscule hameau accroché aux contreforts sud du massif montagneux Sidi M’Cid Aïcha, en Petite Kabylie.… Suite > Vivre comme le fellagha...
 
Danger, mines
Automne 1960, secteur de Mila - De nombreux soldats de l’ALN ont été repoussés vers la Tunisie et le Maroc ; ils sont le plus souvent contenus par les barrages électrifiés et peu d’entre eux parviennent à s’infiltrer. Ceux qui restent sur le sol algérien sont contraints de compenser leur infériorité par le fractionnement de leurs unités et la mobilité… Suite > L’arme idéale c’est la mine...
 
Le djoundi solitaire
Printemps 1961 - Petite Kabylie - Au petit matin, un groupe d’une dizaine de djounoud est signalé par un chouf du commando L 124. Le lieutenant Prudhomme prend la tête d’un détachement d’une cinquantaine d’hommes, quitte la base arrière de Taoulili et fait mouvement vers la zone où le groupe suspect a été localisé. … Suite > Donner l’assaut coûterait cher...
 
Déserter ou mourir
Mars 1961.  Nord Constantinois - A cette époque particulièrement tourmentée, les harkis, pressentant l’abandon de l’Algérie par la France, se sentent terriblement menacés. L’alternative qui s’offre à eux est soit d’attendre une hypothétique invitation à un éventuel « rapatriement » en France, qui équivaudrait en fait pour eux à un exil, soit de faire confiance aux promesses du FLN, se laisser désarmer et démobiliser, et être ainsi promis ainsi à une mort que certains d’entre eux se verront infliger dans des conditions de barbarie indescriptible…Suite > Les désertions se multiplient ...
 
Un blessure bénigne
Petite Kabylie, 1961 - Nous sommes en opération dans le secteur répertorié RY 96 sur les cartes d’état-major. Une bande rebelle ayant été signalée par l’un de nos choufs, l’alerte a été donnée…
Suite >Les rebelles ont été repérés...
 
 
 
 
 Commander

Vous pouvez télécharger le texte intégral de nos récits de combats et anecdotes ci-dessous :

 
 

   

Retour        Top

 

2005- © commandos-algerie.com