-

Les « têtes chercheuses »
du général Challe

     
Les "Têtes chercheuses"    
     
   
 

Baptême du feu
Danger, mines
Le djoundi solitaire
Déserter ou mourir
Une blessure bénigne
Récits, anecdotes > Suite

   
   
  Le bilan des opérations
Le temps de la haine
Le temps de l’espoir
   
   
  Pour commander    
   
 

Commander
Quelques liens
Contactez nous
Envoyez ce site à un ami

Ajouter à mes favoris
Ma page d'accueil
Infos légales
Accueil - Home

   
 

les chiens de guerre
 
Des chiens en éclaireurs, une aide particulièrement précieuse

 Lors des guerres qu’elle connut au cours de son histoire, l'armée française fut amenée à employer des chiens sur les théâtres des combats.

Durant la guerre d’Algérie, l'expérience récemment acquise dans ce domaine, notamment en Indochine par les troupes aéroportées, fut naturellement exploitée pour les besoins de certaines unités opérationnelles.

Les chiens, souvent des bergers allemands dressés et entraînés par les maîtres-chiens des pelotons cynophiles, étaient fort appréciés des commandos de chasse lors de certaines missions particulièrement dangereuses. La principale difficulté résida dans la rareté des effectifs canins, lesquels, de quarante en 1950, furent multipliés par cent en moins de dix ans. Ces 4.000 chiens furent répartis en une centaine de pelotons cynophiles répartis sur l’ensemble du territoire de l’Algérie.

La collaboration des chiens éclaireurs fut particulièrement précieuse pour notre commando. Mais, en raison du déficit de leurs effectifs, nous ne les vîmes guère apparaître avant l'année 1961. Grâce à leurs qualités naturelles, ces animaux, insensibles à la peur et doués de certains sens hyper-développés propres à leur espèce, se révélèrent d'extraordinaires éclaireurs de pointe qui permirent d'épargner bien des vies humaines.   Suite > Commander le livre ci-dessous...

 
 Commander
 
 

   

Retour        Top

 

2005- © commandos-algerie.com